Révision du PLU

Révision du PLU

Comme cela avait été annoncé lors des ateliers de quartier l'an dernier, la commune travaille depuis plusieurs mois à la révision du Plan Local d'Urbanisme (PLU). La séance d'avril du conseil municipal a été l'occasion pour les élus de préciser les objectifs poursuivis par cette révision.

Sept orientations comme feuille de route
Pour rappel, le PLU actuel a été approuvé par le conseil municipal le 17 décembre 2014. Ce plan fixe les sept orientations suivantes pour l'aménagement et le développement durable de la ville :

  • Prévenir et limiter les risques naturels majeurs ;
  • Localiser en priorité l'offre en logements dans les espaces préférentiels de développement ;
  • Limiter les dépenses énergétiques et produire une offre en logements économes en énergie ;
  • Préserver durablement les ressources naturelles ;
  • Concevoir une offre de déplacement améliorant les fonctionnements urbains et la qualité du cadre de vie ;
  • Favoriser le maintien et le développement des activités économiques ;
  • Mettre en valeur les paysages urbains
Celles-ci ne seront pas modifiées par la révision engagée et constituent la feuille de route qui sera suivie pour les évolutions qui seront proposées.

Présentation des objectifs de la révision 
La révision lancée par la Commune poursuit, sans porter atteinte aux orientations définies dans le projet d'aménagement et de développement durables et afin de favoriser leur mise en oeuvre, les objectifs suivants :
  • Corriger les erreurs matérielles et de zonages ;
  • ​Adapter le zonage du secteur Nj pour permettre de combler les dents creuses tout en préservant les coeurs d'îlots verts localisés dans l'enveloppe urbaine de l'urbanisation et en empêchant l'urbanisation en deuxième rideau ;
  • Permettre une meilleure intégration des îlots de verdure présents dans l'enveloppe urbaine avec les constructions environnantes pour favoriser leur mise en valeur par les propriétaires  et ce en se saisissant de la question des piscines, pergolas et vérandas aux abords et à l'intérieur des secteurs Nj ;
  • Réviser le zonage au niveau du lieu-dit de l'AVRIMA, en réduisant le secteur Aa, afin de permettre l'évolution des sites d'activités du secteur, notamment la station ENEDIS de l'AVRIMA, tout en préservant les terres agricoles ;
  • Assurer la bonne intégration dans la ville du quartier des Longues-Rayes en construction et réaffirmer sa vocation d'éco-quartier en particulier en intégrant dans les dispositions du règlement régissant les secteurs 1AUa et UBa les prescriptions du cahier des prescriptions urbaines, architecturales, paysagères et environnementales de la ZAC ;
  • Arrêter des orientations d'aménagement et de programmation anticipant la fin de l'exploitation des gravières situées aux lieux-dits « HAUTS JOURNAUX » et « AUX COIRES » et permettant à la commune de réinvestir et de protéger le fond de vallée de la Moselle ;
  • Prendre en compte la politique de fleurissement et d'embellissement de la ville en actualisant la liste des Eléments Remarquables du Paysage ;
  • Garantir la cohérence du coeur de ville en traçant des orientations d'aménagement pour l'espace allant de l'Hôtel de ville au Cinéma Jean-Vilar.

Quatre procédures de révisions "allégées" 
Pour mener à bien son projet, la commune a fait le choix, comme le permet la législation, de mener conjointement quatre procédures de révisions « allégées », avec pour but d'aboutir à un PLU révisé pour l'été 2018.
  • La première procédure consistera à revoir et à ajuster certains secteurs en zone naturelle de jardins (secteur Nj) et à adapter le règlement dans ce secteur. On y retrouve la correction d'une erreur de zonage au niveau d'un terrain situé impasse St Epvre, la révision du découpage entre la zone urbaine et le secteur Nj au niveau de l'allée des Peupliers et enfin la modification du règlement pour y faciliter la construction de pergolas, vérandas ou piscines dans le secteur Nj.
 
  • Les deuxième et troisième procédures visent quant à elles deux secteurs précis. D'une part le lieu-dit de l'AVRIMA, avec pour objectif de modifier le zonage, actuellement agricole, au niveau notamment de la station ENEDIS. D'autre part la zone des Longues-Rayes, avec ici la volonté d'intégrer dans le règlement du PLU des prescriptions qualitative issues du projet d'aménagement de la ZAC (implantation, emprise au sol des constructions, aspect des clôtures…), mais également de revoir deux éléments remarquables du paysage dans le cadre de la réalisation du projet d'entrée de ville rue de Maidières.
 
  • Enfin, la dernière procédure aboutira à ajouter dans le PLU deux nouvelles Orientations d'Aménagement et de Programmation. Si la première est désormais connue, puisqu'elle concerne le réaménagement de la gravière exploitée actuellement par la société VICAT et dont le projet a reçu un avis favorable du conseil municipal l'an dernier, la seconde est encore à l'état d'esquisse et vise à protéger et à mettre en valeur le secteur « coeur de ville ». La réunion publique a été l'occasion d'en présenter les principaux points, à savoir la préservation de l'immeuble de l'actuelle agence Caisse d'épargne, la structuration de l'îlot culturel autour du Centre culturel Pablo-Picasso, du Ciné-Vilar, de la Bibliothèque communautaire et de l'église, et enfin l'évolution future de l'ensemble d'immeubles publics autour de l'Hôtel de ville dans le cadre de la mise en accessibilité de ce dernier.

Deux grandes phases pour la suite
La suite du lancement de la procédure de révision se décompose en deux grandes phases lors desquelles les habitants sont à chaque fois associés.
Pour commencer, les élus ont lancé la phase de concertation dont les modalités sont déterminées par délibération ouvrant la révision. Celles-ci comprennent notamment la mise en place d'un registre de concertation en mairie, la réalisation d'une page sur le site internet de la ville, ou encore l'organisation d'une réunion publique. Un bilan de cette concertation sera ensuite effectué avant que le Conseil municipal n'arrête le projet de révision.
Après l'arrêt du projet, s'ouvrira la phase de consultation lors de laquelle se déroulera une enquête publique avant l'approbation définitive par le Conseil municipal au regard des conclusions de cette dernière.
 
Votre avis nous intéresse….
Une procédure de concertation sur les objectifs de la révision va se lancer.
Celle-ci est une occasion de démocratie participative. Elle doit permettre à chacun de participer à la construction du projet. C'est également une phase privilégiée d'information, mais également d'échanges de points de vue, afin d'enrichir la réflexion sur les axes à l'origine de la révision du PLU. En revanche, elle n'a pas objet de recueillir, ni de prendre en compte les requêtes particulières, celles-ci devant être réservées pour la période de l'enquête publique.
Vous pouvez consulter l'ensemble des documents relatifs à la procédure de révision sur blenod.fr. Pour donner votre avis, un registre de consultation a été mis à votre disposition à l'Hôtel de ville dès le 10 juillet 2017. Vous pouvez encore inscrire vos remarques et vos propositions aux horaires d'ouverture et ce jusqu'au 18 novembre 2017. 

Plus d'infos : 
 
Retour à la liste