Hommage en souvenir de la déportation

Hommage en souvenir de la déportation
Dimanche 26 avril à 11 h 15
Service protocole : 03 83 80 43 48
Espace de la Paix et Centre culturel Pablo-Picasso
Entrée libre


Le dernier dimanche d'avril, Blénod commémore, comme dans toute la France depuis 1954, la Journée nationale du souvenir de la déportation. Celle-ci permet, chaque année, de remettre en mémoire ce que fut la déportation avec le défilé incessant de trains partis de France entre 1940 et 1944. Ces trains ont conduit vers les camps de concentration ou d'extermination de l'Allemagne nazie, des populations de tous âges et de toutes conditions, victimes de la répression et des persécutions pratiquées par l'occupant nazi avec le concours du régime de collaboration en France.
 

Programme
11 h 15 : commémoration à l'Espace de la Paix

11 h 45 : visite de l'exposition "
Aimer la liberté à en mourir" et conférence animée par l'auteur Jean-Claude Magrinelli liée à ses derniers écrits « Ouvriers de Lorraine, 1936-1946 » au Centre culturel

La recherche de Jean-Claude Magrinelli porte sur les dix années qui changèrent la Lorraine. De 1936 à 1946 se sont succédé trois régimes, une IIIème République finissante, un État français collaborant avec l'occupant et une IVème République naissante. L'auteur a consulté, cinq années durant et par dérogation, l'ensemble des archives de cette période, qu'elles soient d'origine préfectorale, judiciaire, policière, française et allemande. Les fruits de son travail vous sont restitués à travers :
Le premier tome : Du Front populaire à l'Occupation est consacré à l'étude de la période juin 1936-juin 1941. L'émergence, avec le Front populaire, d'une classe ouvrière unifiée, combattive, antifasciste, suscite une forte résistance des milieux conservateurs qui prennent le dessus après l'échec de la grève du 30 novembre 1938 et pendant la drôle de guerre.
Le second tome :Dans la résistance armée(juin 1941 – août 1944),est une analyse de la guerre dans laquelle s'engagent, de façon autonome ou conjuguée, les forces de répression allemandes et françaises pour exterminer la résistance ouvrière, notamment dans le département de Meurthe-et-Moselle dont les usines et mines alimentent l'effort de guerre allemand. Ce fut un échec.


Vin d'honneur offert par la municipalité

 
Retour à la liste