Qui va changer l’ampoule ? Tant que je peux… Le plus longtemps possible

  • Qui va changer l’ampoule ? Tant que je peux… Le plus longtemps possible
Jeudi 25 novembre à 15 h
Centre Culturel Pablo-Picasso
6 €
À l'origine de ce projet singulier : Hervé Lang, metteur en scène, parti écumer le territoire à la rencontre des habitants du Jarnisy pour recueillir témoignages, tranches de vies et anecdotes pendant près d'un an, en compagnie de Kamel Maad, artiste vidéaste.
Porter les voix, une constante, un engagement que la Cie place au coeur de sa démarche particulière, qu'elle souhaite ériger en acte artistique et social.


Le Théâtre de la Maison d'Elsa n'a pas son pareil pour capter les récits, l'intime, saisir la vie.

Qui va changer l'ampoule ? Pièce bouleversante vise à désacraliser, démystifier cette vieillesse qui nous concerne toutes et tous. Fidèle à son approche contemporaine, La Cie du Jarnisy opte pour un décor minimaliste qui laisse place à l'expression des corps, des voix, des mots.

L'intensité est dans le jeu, dans le discours. Portée par l'éclat de Justine Boschiero et Pauline Collet, la pièce s'ouvre sur un tableau quelque peu insolite, qui saura troubler le spectateur et le surprendre.
Derrière elles deux écrans, « deux présences » diffusent des couleurs pop, chatoyantes, qui transpercent d'éclat le reste de la salle plongée dans la pénombre.

Le dynamisme et l'humour qui se dégage de la scène contrastent avec la gravité et le sérieux des propos tenus sur la perte d'autonomie, la dépendance, la vieillesse. L'objectif est de dédramatiser,  tourner en dérision la caducité. L'âge n'est plus une fatalité.

Évoquer la maladie, les difficultés liées au vieillissement, la perte d'autonomie qui progresse, la vie en EHPAD ; c'est déjà lutter, résister.


Cie du Jarnisy
Mise en scène : Hervé Lang
Avec : Justine Boschiero et Pauline Collet
Vidéo : Kamel Maad
Lumière et Régie : Marie Demandre
Transcription des entretiens : Julie Gothuey
Ce projet a été mis en place grâce à la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d'autonomie de Meurthe-et-Moselle. Avec le soutien de la Communauté de Communes Orne Lorraine Confluences (CCOLC) et de la Ville de Jarny.

 
Retour à la liste