Zone expérimentale ville-nature : quand le sauvage fait son retour

Zone expérimentale ville-nature : quand le sauvage fait son retour


De nos jours, le sol, rongé par la ville, étouffe, en particulier au niveau des pieds d'arbres où il a été trop longtemps malmené par les désherbants, piétinements ou encore déjections canines. Le lien rompu avec la terre conduit malheureusement à des problématiques urbaines comme la mauvaise infiltration des eaux de pluie et l'écart de température entre milieu urbain et milieu naturel : soit plus de 4 °C.
A Blénod, le Service Espaces verts, conscient de ces enjeux environnementaux, essaye au quotidien d'adapter ses pratiques de jardinage. Rappelons qu'il a progressivement banni les produits phytosanitaires bien avant l'application de la Loi Labbé effective depuis 2017.
"Le sol, matière vivante,  est un lieu d'échanges entre minéral, végétal et animal. La nature, qui sait s'équilibrer, est donc la bienvenue en ville. En étudiant les différents maillons de cette chaîne, nous constatons que les pieds d'arbres en ville nécessitent une végétalisation; cela afin de protéger le sol et de le fertiliser une fois le cycle accompli." explique Alex Andrejak, architecte-paysagiste ayant pour mission de redessiner la ville. Pour favoriser le retour de la biodiversité et, par la même occasion, des espèces spontanées, l'équipe élabore et applique une stratégie au quotidien. Dans un premier temps, il s'agira d'ensemencer avec du trèfle blanc et rose (trifolium repens, trifolium pratense); supportant les sols pollués. A la fin de son cycle, celui-ci aura enrichi et aéré le sol, permettant à d'autres essences comme le géranium, le pissenlit, la petite véronique, l'orge des rats et l'erodium de s'implanter.
"Cet environnement aura pour effet le retour des insectes auxiliaires* et pollinisateurs*. Les différents systèmes racinaires du végétal favoriseront l'infiltration de l'eau de pluie." conclut-il.
En guise d'information, des petites pancartes pousseront au pied des arbres.
Et pour les résultats, patience; la réparation du sol et l'uniformisation du végétal prendra plusieurs années.

*Insectes auxiliaires : régulent les populations de ravageurs et pollinisent les fleurs, les fruits et légumes, le tout gratuitement et de façon écolo ! La chrysope, l'osmie  (abeille sauvage), la coccinelle, le syrphe ...
*Insectes pollinisateurs : transportent du pollen d'une fleur à une autre en les butinant pour se nourrir, et en assurent la  reproduction. L'abeille domestique, le papillon, la trichie commune, l'abeille charpentière ...

Légendes
Trifolium repens = trèfle blanc
Trifolium pratens = trèfle rose
Hordeum murinum = orge des rats
Taraxacum officinale = pissenlit
Geranium molle = geranium sauvage
Veronica chamaedrys = petite véronique
Erodium cicutarium = Erodium

*nomenclature scientifique : Espèce genre

 

Retour à la liste