Le parc boisé des Longues Rayes se dessine

Le parc boisé des Longues Rayes se dessine


Le parc boisé qui fera la joie des promeneurs au nord des Longues Rayes, dès mi-juillet, prend forme. Lors de la réunion de chantier du 26 juin, la municipalité, en présence de l'aménageur Solorem, du bureau d'études Complementerre et ID Verde paysagiste, n'a pu que constater l'avancée du chantier débuté en juin : terrassement,  aménagement des chemins, plantations de mirabelliers sur l'aire de pique-nique et autres arbustes etc. tout est amorcé. 
La sécurisation du "rocher" grâce à la plantation de petits arbustes est également enclenchée. Pour la petite histoire, ce bloc de pierre aux aspects lunaires actuellement visible par le Chemin Vert est un vestige de l'ancien petit crassier de l'usine Saint-Gobain Pam. Son maintien, au milieu du parc, est un choix assumé de préserver l'identité patrimoniale de la commune. Le projet initial a même été agrandi pour permettre cette conservation. L'ancienne génération d'"ados" bellédoniens, impressionnée par ce mastodonte s'en souviendra par l'appellation "La Pierre Blanche".


Par ailleurs, les accès depuis le quartier des Longues Rayes ont été réalisés et les noues créées pour permettre l'évacuation des eaux depuis le haut de l'aire jusqu'à la noue de la Zone d'aménagement concertée (ZAC). A la mi-juillet, une tyrolienne et deux toboggans seront accessibles depuis le rocher. L'équipement pique-nique ainsi que les agrès sportifs seront implantés à la même période. Quant à l'aire ouverte, il faudra patienter la deuxième quinzaine de juillet. Enfin, il ne restera plus que la plantation des derniers arbres et de la pelouse prévue en automne pour que les 5000 m² de superficie totale soient exploitables.
Ces aménagements avaient été choisis par les habitants du secteur invités à une réunion publique en juin 2019.
Le coût final du chantier s'élèvera à 135 000 € HT.

 

Retour à la liste